Fort du Lomont

fort du lomont, combe la merasse
25190 Chamesol

Loisirs, Patrimoine

Le fort du Lomont, de son vrai nom Fort Baraguay d'Hilliers, a été construit entre 1875 et 1878. C'est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières et faisant partie intégrante du môle défensif du Lomont. Il appartient aujourd'hui à la Communauté de Communes.

Il est situé au sommet du massif du Lomont et sur les communes de Chamesol, Montécheroux et de Pierrefontaine-lès-Blamont. A proximité sur la route départementale on trouve le monument dédié au maquis du Lomont

Le fort Baraguey d'Hilliers ou fort du Lomont est entretenu par une poignée de bénévoles de l’association Fortissimo qui organise chaque premier dimanche du mois, un marché festif.

La place géographique du fort a trouvé une importance stratégique dans tous les conflits. Napoléon y installa une batterie d’artillerie pour se protéger des Prussiens en 1815 et De Lattre en fit son PC pour diriger l’attaque sur l’Alsace. Napoléon III fera approfondir les études sur le projet de construction. Plus de 3.000 hommes seront dévoués à la construction, de 1875 à 1878. Le roc fut creusé sur le territoire de Chamesol pour créer la batterie nord, plus réduite au sud mais entourée de longs fossés taillés dans le rocher. En 1882, le fort prit le nom de fort Baraguey d'Hilliers, du nom du député du Doubs sous Louis Bonaparte.

De 1935 à 1939, le fort fut occupé par le 35e régiment d’infanterie. En 1939 s’installa le 159e  régiment d’artillerie à pied. A la 13e batterie se trouvait Adrien Prétot qui devint ensuite le gardien du fort. Le fort, sous l’occupation allemande, fut un poste de DCA. En 1944, la Résistance, de la ferme Jonathan à la Tour Carrée, se battit avec une ténacité exemplaire. Elle infligea deux échecs aux troupes allemandes. La première troupe commandée par le colonel allemand, chef de la gestapo « le Balafré » subit une attaque qui lui fut fatale.La seconde attaque, début septembre 1944 vit les corps francs et les troupes Tito et Mohican se battre héroïquement. Le fort du Lomont devint le PC des grands officiers. De Lattre de Tassigny y installa son PC pour l’attaque sur l’Alsace par la trouée de Belfort. Le gardien Prétot eut la joie de rencontrer le général Montgomery ainsi que le chef du maquis, parachutiste canadien du nom de guerre de Paul. Adrien Prétot s’attacha au fort et s’y instal la dèsmai 1945.