Une locomotive à vapeur de passage
Aucun commentaire

Une locomotive à vapeur de passage

Une locomotive à vapeur sera de passage en Franche-Comté

Belfort — publié le 08/06/2015

La célèbre 241P17, l'une des plus grosses locomotives jamais construites, fera un passage remarqué en Franche-Comté le dimanche 14 juin 2015 à 12h32. Le passage d'une locomotive à vapeur est toujours un évènement à ne pas rater. Ainsi, le 14 juin prochain, la 241P17 sera présente en Franche-Comté pour son train touristique "le Franche-Comté express".

locomotive vapeur 241P17 de passageAprès son départ du Creusot à 7h53, le convoi marquera des arrêts à Chagny de 9h11 à 9h46, Beaune à 10h07, Genlis à 11h06, Dole Ville à 11h38. L'arrivée à Besançon est annoncée à 12H32 (hors retard car les trains touristiques ne sont pas prioritaires).

Les voyageurs qui le souhaitent pourront faire étape l'après-midi à Besançon pour effectuer une croisière en bateau sur la boucle du Doubs. Les ferrovipathes pourront quant à eux effectuer un aller-retour Besançon-Belfort en train à vapeur, en longeant la magnifique Vallée du Doubs. La locomotive sera "retournée" à Belfort pour rejoindre Besançon.

Le départ de cette étape de Besançon aura lieu à 13h41 avec un arrêt à Montbéliard à 14h52. Son arrivée à Belfort est prévue à 15h17. Le train fera le chemin inverse en partant de Belfort à 16h45 avec un arrêt à Montbéliard à 17h04 avant d'atteindre  Besançon à 18h15.

Le retour vers le Creusot sera donné à 19h25. La 241P17 marquera un arrêt à Dole Ville à 20h20, Genlis à 20h51, Beaune à 21h45. Son arrivée au Creusot est prévue à 23h18.

La Loco

La 241-P-17 fut construite entre 1947 et 1949 par les établissements Schneider du Creusot. La 241-P-17 détient le record de kilométrage de la série : elle a parcouru 1 741 865 km.

Elle fut mise en service le 10 mai 1950 au dépôt de Lyon-Mouche, mutée à Marseille-Blancarde le 27 septembre 1958 puis au Mans le 20 novembre 1959. C'est elle qui a assuré le dernier service commercial des 241-P, le 28 septembre 1969 sous la forme du train de messagerie 4738 Nantes-Le Mans.

Elle fut ensuite rallumée le 14 novembre 1969 pour se rendre à une exposition de matériel ferroviaire où elle fut exposée du 28 novembre au 14 décembre. Elle regagna le dépôt du Mans le 16 décembre et y demeura jusqu'au 19 janvier 1971, date à laquelle elle fut acheminée au Creusot, à l'usine de la Société des Forges et Ateliers du Creusot (SFAC), anciennement Etablissements Schneider.

Remise en service en 2006, après 13 ans de restauration, la 241P17 tracte maintenant des trains à vapeur touristique à travers la France et l'Europe !

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis