Concert "Schubert ... et autres plaisirs" par l'Ensemble vocal ARCANES Belfort
Aucun commentaire

Concert "Schubert ... et autres plaisirs" par l'Ensemble vocal ARCANES Belfort

Concert VOCALISES "Schubert ... et autres plaisirs" à l'Hôtel de Ville

Hôtel de Ville 90 Belfort — publié le 17/09/2017

Horaires : 11h à 12h Tarif : Entrée gratuite

Programme : « DasMühlrad » de Konrad Kreutzer et le « Parto » de « la Clémence de Titus » de Wolfgang Amadeus Mozart pour chant, clarinette et piano ; une improvisation au piano de Fortunato D’Orio ; les mélodies pour chant et piano d’Erik Satie (« Je te veux ») et Richard Heuberger (« Im Chambre séparée ») ; la « Romance d’Hélène » de Franz Schubert pour chant, clarinette et piano, extraite de son opéra « Les Conjurés » ; la « Fantaisie sur les airs de Rigoletto » de Bassi-Giampieri pour clarinette et piano ; et « le Pâtre sur le rocher » de Franz Schubert pour chant, clarinette et piano.

Julie

Le choix des morceaux permet de mettre en valeur la voix délicieuse de Julie DEY qui, après une licence de musicologie et un CFEM de piano, a fait ses études de chant avec Chantal STUDER et a obtenu un Diplôme d’Etudes Musicales régional de chant lyrique à l’unanimité avec les félicitations du jury. Elle a travaillé avec Udo REINEMANN, Elisabeth SCHWEITZER, Yves COUDRAY et Anne CONSTANTIN.

Elle se produit régulièrement en soliste avec différents ensembles et orchestres lors de concerts ou en récital et a chanté dernièrement avec Arsys, chœur professionnel de Bourgogne lors des rencontres musicales de Vézelay. Après plusieurs opéras baroques, sa prestation dans le rôle de Micaëla dans l’opéra « Carmen » à Colmar et Guebwiller fut saluée par la critique. Elle suit le cursus de perfectionnement de chant lyrique au Conservatoire de Colmar, et depuis 2016 a intégré la classe de chant d’Agnès MELLON à l’Ecole Supérieure de Musique de Dijon afin d’obtenir le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien et le Diplôme d’Etat de Professeur de chant.

 

Marie-Luce SCHMITT a fait ses études de clarinette au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bordeaux avec Yves DIDIER, puis à Paris avec Guy DEPLUS, où elle obtient le 1er prix au CNSM en 1980. Professeur certifié au CRD de Mulhouse depuis 1989, elle a dirigé l’ensemble « Les Clarinettes de Mulhouse » de 2009 à 2016. Elle est lauréate des concours internationaux de Genève (1979), Bruxelles (1990) et Toulon (1991). Passionnée de musique de chambre, elle se produit régulièrement avec ses collègues du conservatoire dans la région mulhousienne. Parallèlement à son métier de professeur, elle a suivi les cours de musicologie à la Sorbonne de 2003 à 2008, où elle a obtenu un Master 1 de musique et musicologie en septembre 2007. Elle a également suivi les cours d’écriture de Georges HERTZOG au CRD de Colmar, où elle a obtenu son diplôme d’harmonie, contrepoint et fugue en 2001, 2003 et 2011. Elle écrit des pièces à caractère pédagogique pour clarinette et piano, éditées chez Robert Martin, Billaudot

Fortunato D’ORIO est pianiste accompagnateur au CRD de Mulhouse depuis 1990. Au-delà de ses expériences dans le milieu de la musique classique et contemporaine en solo, musique de chambre, orchestre, opéras et films, ne souhaitant pas se cantonner à un genre en particulier, il voudra toujours sortir des sentiers battus en collaborant au sein de divers projets intégrant le théâtre musical, les cinés-concerts en improvisation, le projet Skateboard-Concerto avec Sébastien Carayol à Marseille, Berlin, Dresde dans le cadre de Magic City et Los Angeles puis Tokyo pour les prochains rendez-vous, ainsi que la Scandinavie. La composition et les arrangements le passionnent : il créa une étonnante biographie dans l’esprit d’un Powerpoint avec Keynote d’Apple autour des sonates de Joseph Haydn, entrecroisées d’airs populaires, de chansons et de musiques de film sous forme de pot-pourri avec un Haydn en images qui portera l’étendard « Haydn is not dead » avec un franc esprit burlesque accompagné au piano. Au sein du « Duo Louison Moretti » qu’il a créé avec Arnaud DIETERLEN, il s’attache à mettre à jour des partitions oubliées de Danses de Salon des années 1920 aux années 1950. Pour le reste, encore quelques surprenantes collaborations à venir et divers autres projets solos…

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis