Dave Holland Quartet à la Maison du Peuple
Aucun commentaire

Dave Holland Quartet à la Maison du Peuple

Dave Holland Quartet à la Maison du peuple

La Maison du Peuple - Place de la Résistance - 90000 Belfort — publié le 12/02/2015

Avec Dave Holland, Craig Taborn, Kevin Eubanks et Eric Harland.

Mardi 12 mai à 20h à la Maison du Peuple

Dave Holland reste aujourd'hui un des plus grands et des plus influents contrebassistes de l'histoire du jazz moderne. Avec Prism, son quartet libère les couleurs du jazz !

Dans un article du Monde, relatant le concert du Quartet à la salle Pleyel, à Paris, Francis Marmande citait Baudelaire : « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté ».

Il manquerait juste, quelques termes plus en rapport avec cette musique vivante : feeling, groove, blues, l’aboutissement de près de 50 ans de musique pour le leader du quartet.

Faire la liste des musiciens avec qui il a joué serait un peu ennuyeux : Miles Davis bien sûr au début des années 70, Stan Getz, Chick Coréa, Pat Metheny et beaucoup d’autres.

Dave Holland, le bassiste de légende, a formé en 2012 un nouveau groupe acoustique avec des musiciens de renommée du monde du jazz. Kevin Eubanks, un guitariste époustouflant, est en mesure de faire exploser sa guitare tout en chantant de manière douce. Le pianiste Craig Taborn joue de manière puissante, trépidante et insaisissable. Le batteur Eric Harland a quant à lui une passion et une persévérance sans pareilles. Un quartet où la démocratie règne en maître ; un pour tous, tous pour un. Tout le monde est compositeur, à son tour, soliste, accompagnateur. En résulte comme à travers un prisme, la déclinaison d’infinies couleurs musicales, organisées dans un groove, un déploiement d’énergies qui arrive vite à l’incandescence, une puissance musicale insoupçonnable pour un ensemble de quatre musiciens.

« Dès l’attaque de la contrebasse, l’auditeur sait, au cas où il l’ignorerait encore, qu’il a affaire à un Maître. Guitare et batterie se mélangent, le pianiste vient distiller quelques notes. C’est tout de suite magique. Ça ressemble à du Miles Davis de 1969, celui qui a lancé Dave Holland sur la grande scène dont il n’est jamais redescendu depuis. C’est hypnotique comme Bitches Brew. Quelle ligne de basse! Bien des musiciens se damneraient pour l’obtenir. C’est super précis, en place, fin et puissant. » Jazz Magazine

 

Tarifs : 24€ - 20€ - 9€

Spectacle proposé par Le Granit, scène nationale de Belfort.

Réservations : 03.84.58.67.67 - reservation@legranit.org - www.legranit.org

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis