Objet Volant Identifié dans le ciel de Belfort
Aucun commentaire

Objet Volant Identifié dans le ciel de Belfort

Objet Volant Identifié dans le ciel de Belfort

Belfort — publié le 13/06/2014

En ce vendredi matin vers 11 h, un objet volant assez rare dans la région traverse le ciel de Belfort :

Il s'avère que c'est objet est un dirigeable de la marque Zeppelin

appartenant à la compagnie AirShip Paris. Ce type d'appareil est aujourd'hui utilisé à vocation de baptème de l'air ou de croisière. Assez lent et nécessitant un équipage important il n'a plus vocation utilitaire. Il permet des visites de sites touristiques sous un angle différent et peut être utilisé pour des séminaires par exemple.

L’enveloppe de cet aéronef  a été conçue pour satisfaire l’ensemble des normes très strictes, liées à la résistance, face aux éléments extérieurs et au comportement spécifique de l’hélium à l’intérieur de la structure. Sur les nouveaux Zeppelin NT, l’enveloppe est composée de multicouches stratifiées indéchirables de très haute résistance.

Le gaz historique des ballons dirigeables est l’hydrogène. Celui-ci avait pour inconvénient majeur d’être inflammable. L’hélium qui le remplace aujourd’hui est un gaz noble, incolore, inodore et non toxique. Il s’agit surtout d’un gaz pratiquement inerte chimiquement. Cela signifie qu’il reste stable sur une très vaste plage de températures et de pressions, qu’il ne réagit avec aucun autre élément, et qu’il est ININFLAMMABLE, incombustible. L’hélium écarte à jamais le spectre de l’Hindenburg et de son dramatique accident survenu au-dessus de New-York en 1937. Ce gaz est parfaitement sûr.

Sept fois moins dense que l’air, donc bien plus léger, il est employé dans les dirigeables et dans l’exploration de l’atmosphère par les météorologues. Sa capacité de levage est d’1 m3 d’hélium pour une charge d’1 Kg.
À l’intérieur de l’enveloppe, il est conservé dans des ballonnets. Ceux-ci maintiennent une pression interne de l’enveloppe constante dans chaque situation de vol.

Le volume total d’hélium purifié d’un Zeppelin NT est de l’ordre de 2 200 m3.

Sources : Wikipédia et Airship Paris

Décollage d'un Zeppelin :

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis