Clinique Néolys à Montbéliard : validé par l'ARS

Clinique Néolys à Montbéliard : validé par l'ARS

Clinique Néolys à Montbéliard : le Projet validé par l'ARS (Agence Régionale de Santé)

30 juin 2016

C'est maintenant officiel : L’autorisation a été accordée à la SAS Noalys (Saint-Priest), dont le dossier présente les atouts de l’expérience dans la gestion d’établissements sanitaires et qui doit permettre de proposer une offre de soins de proximité diversifiée, par la construction d’un centre de consultation qui accueillera un pôle de santé pluridisciplinaire.

Cette autorisation est conditionnée par le recrutement effectif de professionnels médicaux et paramédicaux avant sa mise en œuvre. Et L’opération doit faire l’objet d’un commencement d’exécution dans un délai de 3 ans et être achevée dans les 4 ans, sous peine de caducité.

 

30 mai 2016

Le dossier du Groupe Noalys est déposé avant l'échéance du 31 mai. Ce projet comprend uniquement un pole chirurgie, ambulatoire ou non. En chiffres, cella représente :

  • 60 lits
  • 35 à 40 salariés
  • 4500 m2 de surface
  • 10 M € d'investissement

Il n'est pas question dans ce projet de reprise de tout ou partie des locaux de l'ancienne clinique, mais d'une construction neuve sur un terrain situé sur la zone des gros pierrons en face la fromagerie du Pied des Gouttes. 

Projet-clinique-Noalys-Montbéliard

En terme de calendrier, il faudra probablement attendre 2019 pour une éventuelle ouverture.

 

11 mai 2016

Noalys : Une nouvelle clinique privée à Montbéliard ?

Noalys, un groupe de soins privé d'origine lyonnaise a manifesté son intention de candidater à l'appel lancé par Pays de Montbéliard pour la création un établissement de soin privé. Le Pays de Montbéliard, qui va perdre son hôpital fin 2016 ou début 2017, à déjà perdu sa clinique (liquidation judiciaire de la Clinique des Portes du Jura). Le patron du Groupe Drancy qui gère la clinique de la Miotte à Belfort a, lui, décidé d'implanter un nouvel établissement à côté de la gare TGV près de la Jonxion.

Noalys s’engage à déposer un projet digne d’intérêt auprès de l’ARS. La date limite est le 31 mai. L'Agence régionale de santé, disposera alors d'un délai de 6 mois pour instruire et valider le dossier.

Le projet porte sur un établissement privé de petite taille, spécialisé dans la chirurgie complète et la chirurgie ambulatoire, disposant d’une soixantaine de lits implantée sur quelque 6. 000 m². Il pourrait assurer ne quarantaine d’interventions par jour et employer entre 50 et 60 personnes dans les locaux de l'ancienne clinique ou ailleurs . . .


Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis