Au Chalet Gourmand à Moval : un cuisinier derrière les fourneaux

Au Chalet Gourmand à Moval : un cuisinier derrière les fourneaux

 

Au restaurant, on devrait bientôt savoir qui a préparé notre assiette. La ministre du Tourisme Sylvia Pinel a annoncé lundi la création d’un logo symbolisant le « fait maison » que pourront utiliser les restaurants qui le souhaitent pour valoriser les plats cuisinés sur place à partir de produits bruts. Cette mesure va faire l’objet d’un amendement gouvernemental à la loi consommation, examiné depuis hier par les députés, tout comme une simplification de l’accès au label de maître restaurateur.

Le Synhorcat, syndicat d’hôteliers et de restaurateurs, avait mis les pieds dans le plat, pour demander que l’appellation de « restaurant » soit réservée uniquement aux établissements « qui font à manger ». Objectif, alors que 31 % des restaurateurs disent utiliser des produits industriels : permettre aux consommateurs de distinguer les tables qui cuisinent de celles qui se contentent de réchauffer un plat au microondes.

Daniel Fasquelle, député UMP du Touquet, avait déposé un amendement en ce sens. Il n’a pas été retenu. Le gouvernement propose une solution alternative qui a l’avantage de moins diviser
la profession (plusieurs syndicats dont l’Umih étaient contre le label restaurant). Mais qui nécessite d’être précisé. Le logo « fait maison » qui identifiera sur la carte les produits bruts transformés par le restaurateur, reste à créer a indiqué hier le ministère. Les restaurateurs pourront « valoriser les produits fabriqués en France ». Mais, là encore tout reste à préciser

Les associations de consommateurs réclament plus de transparence sur la préparation des plats servis dans les restaurants. « Pour savoir dans quel type de restaurant vous vous trouvez, il suffit de comparer la taille de la carte avec celle de la cuisine. S’il propose 20 à 30 plats différents alors que la cuisine est toute petite et que le chef travaille seul, vous vous trouvez sans doute chez un réchauffeur de plats cuisinés provenant d’un grossiste industriel. » 

Au Chalet Gourmand à Moval, le chef est un farouche partisan des plats mitonnés sur place avec des produits frais et le fait savoir. Au marché chaque matin, il choisit personnellement les produits frais qu'il vous proposera en suggestion, au déjeuner ou au diner.

Cliquer sur l'image pour en savoir plus :

 

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis