Aires Urbaines en France

Aires Urbaines en France

Aires Urbaines en France selon l'INSEE en 2011 : les 50 premières

A l'approche des élections municipales où l'Aire Urbaine fait un retour en force, il nous a paru intéressant de porter quelques informations à la connaissance de nos lecteurs.

La gauche locale après être resté inerte sur le sujet pendant une mandature décide en 2013 de mettre sur le tapis la création d'un pôle métropolitain qui pourrait donner une consistance légale à l'Aire Urbaine. Cette relance est liée à la prise de fonction d'Etienne Butzbach à la présidence tournante du SMAU.

Pôle Métropolitain ou pas ?

L'UMP locale par les voix de Damien Meslot et Marie-Noëlle Biguinet, décide alors de faire campagne contre cette création de Pôle Métropolitain pourtant institué par une loi votée sous Sarkozy.

Le centriste Christophe Grudler semble valider cette création mais se bat pour que le siège de cette future institution soit attribué à Belfort, car il semblerait qu'un accord secret entre Etienne Butzbach et Pierre Moscovici l'attribue au Pays de Montbéliard.

Nous regrettons que ce sujet d'importance soit détourné à des fins électorales par les différentes parties en présence.

Il sous semble indispensable de donner rapidement une existence statutaire à l'Aire Urbaine de manière à la faire exister sur le plan national pour assurer sa survie économique. Il est bien sur naturel d'en attendre des économies d'échelles importantes dans la mise en commun de divers éléments comme les transports, la recherche, la gestion de l'eau, etc . . .

Situation de l'Aire Urbaine (voir tableau ci-dessous)

En nombre d'habitatnts, dans le Grand Est Strasbourg apparaît en 9 eme position, Nancy en 20 eme position, Metz en 24 eme, Dijon en 25 eme, Mulhouse en 36 eme, Besançon 42 eme. 

Naturellement Belfort avec ses 30 000 habitants est au tréfonds de ce classement. On ne parle pas de Montbéliard ni d'Héricourt. Par contre l'Aire Urbaine Belfort Montbéliard Héricourt pourrait apparaître vers le 30 eme position, si elle avait une existence légale. Elle pourrait passer devant Besançon et même devant Mulhouse selon son périmètre et le nombre d'habitants.

 

 Source Wikipedia :

Paris 12 089 098

Lyon 2 118 132

Marseille-Aix-en-Provence 1 715 096

Toulouse 1 202 889

5 Lille (partie française) 1 150 530

Bordeaux 1 105 257

Nice1 005 230

Nantes 854 807

9 Strasbourg (partie française) 757 609

10 Rennes 654 478

11 Grenoble 664 832

12 Rouen 649 291

13 Toulon 607 050

14 Montpellier 536 592

15 Douai-Lens 544 143

16 Avignon 507 626

17 Saint-Étienne 506 655

18 Tours 473 226

19 ClermontFerrand 459 250

20 Nancy 434 202

21 Orléans 415 471

22 Caen 396 959

23 Angers 392 940

24 Metz 389 603

25 Dijon 371 798

26 Valenciennes (partie française) 366 781

27 Béthune 365 513

28 Le Mans 338 404

29 Pointe-à-Pitre - Les Abymes 311 857

30 Reims 313 818

31 Brest 311 735

32 Perpignan 296 104

33 Amiens 292 047

34 Le Havre 293 851

35 Limoges 280 119

36 Mulhouse 281 520

37 Bayonne (partie française) 275 250

38 Genève-Annemasse (partiefrançaise) 262 822

39 Dunkerque 259 566

40 Poitiers 249 196

41 Nîmes 246 344

42 Besançon 243 363

43 Pau 240 262

44 Annecy 209 859

45 Chambéry 209 535

46 Lorient212 317

47 Saint-Nazaire 207 559

48 La Rochelle 200 296

49 Saint-Denis (La Réunion) 197 464

50 Troyes 188 320

 

 

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis