Fusion des Régions : et l'Aire Urbaine ?

Fusion des Régions : et l'Aire Urbaine ?

Fusion des Régions : quel avenir pour l'Aire Urbaine ?

Lors de sa récente conférence de presse, le Président de la République a annoncé des économies, lesquelles passeraient par une réduction du nombre de Régions, actuellement au nombre de 22 pour revenir à 15.

Dans les prévisions ou estimations avancées à ce jour, la Franche-Comté (1,2 million d'habitants) pourrait fusionner avec la Bourgogne (1,6 million d'habitants). L'Alsace d'un 1,7 million d'habitants pourrait fusionner avec la Lorraine d'1 million d'habitants.

Et l'Aire Urbaine dans tout cela ?

On sait malheureusement que l'Aire Urbaine qui est une réalité de tous les jours pour les habitants et les entreprises, n'existe pas aujourd'hui sur le plan administratif. L'idée a bien été récemment lancée de créer un pole métropolitain, mais elle n'est encore à ce jour qu'au stade des vœux pieux, même si la démarche est engagée.

Que vont devenir les départements dans le cadre de ce redécoupage ? Statu quo ou Disparition ? Ce n'a pas été annoncé. Modifications ou regroupement ? Tout est à écrire sur le sujet.

Peut-on faire confiance à nos hommes politiques pour aboutir à la meilleure solution ?

Les premières réactions des présidents de Région semblent favorables à un regroupement.

Sur le plan local, une première réaction du président du conseil général, du Territoire est de demander la création d'un département de l'Aire Urbaine. Ceci reviendrait naturellement à étendre le département actuel du Territoire au périmètre de l'Aire Urbaine. Cela ne contribuerait pas à la réduction du nombre d'échelons du millefeuille administratif et risque de ne pas passer facilement auprès de ses collègues du Doubs et de la Haute-Saône. 

Quelques jours plus tard, Paul Coizet élu au conseil général du Doubs propose une mesure allant dans le même sens : réduire de 4 à 3 le nombre de département de Franche-Comté :

  • laisser le Jura en l'état,
  • créer un département Nord Franche-Comté comprenant notamment l'Aire Urbaine,
  • le reste du Doubs et de la Haute-Saône composant le 3eme département.

Nouvelle opportunité pour l'Aire Urbaine ?

Entre toutes les solutions envisagées : création d'un pole métropolitain, d'un nouveau département, d'une fusion des agglomération, la réduction des coûts, c'est peut-être une opportunité qui se présente pour aller plus loin et plus vite, à condition que chacun y mette du sien et privilégie l'avenir de l'Aire Urbaine.

Une autre question pourrait aussi s'ouvrir : est-il préférable que l'Aire Urbaine soit demain rattaché à La Bourgogne / Franche-Comté ou à l'Alsace / Lorraine ?

 

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis