Guéguerre à droite dans le Territoire de Belfort

Guéguerre à droite dans le Territoire de Belfort

Guerre à droite pour les élections départementales dans le Territoire de Belfort

Exécutif départemental (juin 2015)

C'est confirmé en ce mois de juin : Florian Bouquet nouveau président de l'exécutif départemental, rejette l'entrée dans la majorité départementale des élus Modem Grudler et de Breza.

On aurait pu penser qu'une changement de génération aurait pu faire cesser cette guéguerre absurde. Ce n'est pas le cas.

 

Résultat du second tour (29 mars 2015)

Grudler élu au second tour : quel erreur de stratégie de Meslot dans cette opération : d'abord un reniement de sa parole donnée en mars 2014 (confirmée par mes médias), puis une défaite au second tour, alors que son camp rafle la mise dans cette élection sur le Département ! Quand la haine l'emporte sur la raison . . .

 

La guéguerre Meslot / Grudler reprend (29 janvier 2015)

On pouvait penser que la guéguerre Meslot / Grudler pouvait cesser lorsque Grudler avait laisser la place libre à Meslot au deuxième tour des élections municipales de mars 2014. Damien Meslot avait alors publiquement salué cette position et annoncé que l'UMP soutiendrait alors la candidature de Christophe Grudler aux prochaines élections cantonales (devenues élections départementales).

--------------------------------------------------------------------------

Article de l’Est Républicain entre les deux tours de l’élection municipale 2014 (DR) publié sur le site de FR3 Franche-Comté le 09 mars 2015

Annonce du soutient de Meslot à Grudler mars 2014

---------------------------------------------------------------------------

Mais en politique, les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. Alors que Grudler avait annoncé qu'il se présentait dans le canton de Belfort 3, Meslot annonce qu'il s'y présente aussi, pour laisser ensuite la place à son suppléant, s'il est élu.

En réaction, Grudler annonce qu'il présentera des candidats dans la plupart des cantons.

Reprise de la guéguerre Meslot Grudler aux départementales 2015

Après la vague d'attentats de ce début d'année, le consensus qui a suivi, on aurait pu penser que les choses auraient pu changer aussi dans les relations entre les hommes politiques. Ce n'est visiblement pas le cas ici.


Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis