Plaidoyer en faveur de l’achèvement de la branche Est du TGV Rhin Rhône

Plaidoyer en faveur de l’achèvement de la branche Est du TGV Rhin Rhône

Plaidoyer en faveur de l’achèvement de la branche Est du TGV Rhin Rhône

Vous trouverez ci-dessous le communiqué d'élus alsaciens (Muhouse et Strasbourg) en faveur de la 2eme tranche du TGV Est

TGV Rhin-Rhône :

Plaidoyer en faveur de l’achèvement de la branche Est

En dressant le bilan des trois premières années d’exploitation de la LGV Rhin-Rhône, dont la 1ère phase de la branche Est a été mise en service en décembre 2011, la SNCF vient de faire implicitement le plaidoyer pour l’achèvement de la branche Est.

La SNCF nous apprend en effet que l’exploitation de la 1ère phase de la branche Est n’a pas encore permis d’atteindre l’équilibre économique. Or, les ajustements qu’elle se propose de faire pour en améliorer la performance économique montrent qu’elle a besoin pour ce faire d’arrêts plus nombreux et de temps de parcours améliorés.

La seule solution permettant la résolution de cette équation est clairement l’achèvement de la branche Est, qui génèrera un gain de temps de parcours de 25 minutes (16 mn du l’axe nord/sud et 9 mn sur l’axe est/ouest) et renforcera par conséquent la possibilité d’assurer un nombre suffisant de dessertes.

Aujourd’hui, le contexte est favorable à l’achèvement de ce projet d’intérêt européen qui est techniquement prêt à être lancé : les collectivités régionales ont confirmé leur engagement financier, l’Europe a ouvert un appel à projets dans le cadre duquel ce projet crucial pour le corridor européen Mer du Nord/Méditerranée pourrait bénéficier d’un financement d’un montant exceptionnel, les taux d’intérêts sont historiquement au plus bas, et il existe des modalités de financement innovantes qui permettraient à l’Etat de faire face à cette dépense somme toute raisonnable (250 millions d’euros).

Le succès de fréquentation et la santé économique de la LGV Rhin-Rhône sont conditionnés par l’achèvement de la branche Est. Voilà ce qui ressort du bilan que vient de faire la SNCF.

Il faut que le gouvernement entende ce message et décide enfin de débloquer la réalisation de la deuxième phase de la branche Est, en commençant par l’inscrire au titre de l’appel à projets européen.

                          Philippe TRIMAILLE                                              Anne-Pernelle RICHARDOT

           Adjoint au Maire de Mulhouse                              Adjointe au Maire de Strasbourg

Assesseur de Mulhouse-Alsace Agglomération                     Conseillère Régionale d’Alsace

Et les élus de l'Aire Urbaine ?

Les élus de l'Aire Urbaine vont-ils s'associer à cet appel ?


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur Facebook ou sur vos réseaux sociaux. Ou laissez vos commentaires en bas de cette page !

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis