Le TGV Rhin Rhône remplacé par des autocars ?

Le TGV Rhin Rhône remplacé par des autocars ?

Le TGV Rhin Rhône remplacé par des autocars ?

Le 24/02/2015

Démenti de la Direction de la SNCF 

Communiqué de presse de Jean-Marie Bockel, Sénateur du Haut-Rhin et Président de Mulhouse Alsace

"L'intervention (vidéo ci-dessous) a suscité une totale incompréhension de la part des collectivités mobilisées pour la LGV Rhin-Rhône, et ce d’autant plus que ces propos sont intervenus moins d’une semaine après que la SNCF ait présenté, le 10 février, un premier bilan satisfaisant à 3 ans du TGV Rhin-Rhône, plaidant d'ailleurs pour l'achèvement de la branche Est.

La mise en circulation par la SNCF, sur le même itinéraire, d’une offre concurrente, semblait alors tout à fait incongrue.

Surpris par cette intervention, Jean-Marie Bockel, a pris l'attache de la Direction de la SNCF. Cette dernière lui a donné l'assurance la plus formelle qu'il n'y a aucun projet de cette nature sur l'itinéraire Dijon-Bâle. Les villes évoquées avaient pour but d'évoquer des exemples de distance pour les projets d'autocar. La SNCF lui a confirmé qu'aucun projet concernant cet itinéraire n'est prévu à ce jour."

Quel farceur de Guillaume Pepy ! Un vrai boute-en-train ! (CDLR)

Oui de l'Europe au TGV Perpigan / Montpellier

Dans le même temps on apprend que L'Europe re-confirme son appui au TGV Perpignan-Montpellier
Entre l'appui affirmé des élus du Languedoc-Roussillon au projet de Ligne à Grande Vitesse Perpignan-Montpellier, et les hésitations de l'Etat, l'Europe a nouvellement confirmé son choix, ce lundi 23 février.
Cette ligne est bien finançable pour moitié par Bruxelles et elle n'attend plus que l'engagement du gouvernement français.

Appui affirmé de élus du Languedoc Roussillon : à mettre en parallèle avec le silence assourdissant des élus franc-comtois sur le sujet

 

Le 21/02/2015

Le TGV de Belfort remplacé par des autocars grande distance ?

Dans notre billet du 29 juillet, nous attirions l'attention de nos lecteurs sur les propos de Guillaume Pepy, où pour restaurer la rentabilité de la SNCF, il était envisagé parmi les solutions de supprimer la desserte de Belfort/Montbéliard et de Besançon.

Nous nous posions alors la question de savoir si nous aurions des trains intercités sur la LGV pour remplacer le TGV.

Considérée par tous comme une hypothèse farfelue, elle fut vite évacuée par tout le monde jusqu'à aujourd'hui.

Ligne d'Autocar grande distance

Or, de nouveaux commentaires de Guillaume Pepy relancent ce sujet, et même apportent une autre solution : remplacer le TGV par une ligne d'autocar longue distance entre Dijon et Bâle. Cette possibilité est maintenant autorisée par la loi Macron qui vient d'être validée par le parlement après utilisation de l'article 49.3 par le gouvernement. La loi pourrait rentrer en application très rapidement.

Ces propos sont entendus vers la 5'30 sur la vidéo suivante :

Dans cette hypothèse extrême, il n'y aurait même plus de train sur la ligne LGV . . . Bien sur le lobbying va fonctionner pour tenter de contrer cette hypothèse, le sénateur Belfortin Cédric Perrin a sollicité une entrevue auprès de Guillaume Pepy

Hypothèse sérieuse ou farfelue ?

Quand on connait le sérieux et la rigueur du patron de la SNCF, il faut bien maintenant commencer à se poser les questions suivantes, plus ou moins farfelues :

  • que faire des gares TGV de Belfort et de Besançon ? Celle de Belfort pourrait être utilisée pour un parc d'exposition ?
  • que faire de la ligne à grande vitesse ? une piste cyclable ? un train touristique ? un doublement de l'autoroute A36 ?
  • à l'heure où on va peut-être remplacer le TGV Bâle-Dijon par des autocars, est-il pertinent de remplacer les autobus Optymo par des trains sur la ligne Belfort-Delle ?
  • etc . . .

Les débats sont ouverts :

Commentaires :

DS : Inquiétant et aberrant alors que Dijon est sans doute notre future capitale régionale et que d'énormes investissements non amortis viennent d'être faits. Ce qui est cocasse, c'est qu'il (Guillaume Pepy) parle de "Bâle-Dijon" sans même parler de Belfort.

BBz : c'est peut-être une stratégie de Pepy pour obtenir un financement de la part des collectiivtés locales : "La circulation des trains n'est pas rentable sur cette ligne. Je les remplace par des autocars longue distance. Vous n'êtes pas d'accord ? Alors financez la différence ! "

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis